à bon vin pas d’enseigne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir à bon vin point d’enseigne.

Locution-phrase Modifier

à bon vin pas d’enseigne \a bɔ̃ vɛ̃ pa d‿ɑ̃.sɛɲ\, \a bɔ̃ vɛ̃ pɑ d‿ɑ̃.sɛɲ\

 
Publicité pour le vin de Marcelin Albert (1851-1921).
  1. (Proverbial) Variante de à bon vin point d’enseigne.
    • — Et dire qu’un capitaliste habite une telle baraque ! reprit-il. C’est à n’y pas croire. Enfin !… à bon vin pas d’enseigne !… et pourvu qu’il m’allonge, séance tenante, dix billets de mille francs, c’est tout ce que je demande. — (Fortuné du Boisgobey, Rubis sur l’ongle, 1886, chapitre 2. Texte procuré en ligne par Wikisource : s:Rubis sur l’ongle/2.)

TraductionsModifier

→ voir à bon vin point d’enseigne.

Voir aussiModifier