à dormir debout

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir dormir et debout, par référence aux histoires très longues dans lesquelles les auditeurs finissent par s’endormir d’ennui.

Locution adjectivale Modifier

à dormir debout \a dɔʁ.miʁ də.bu\ invariable

  1. Qui n’a aucun sens, qui ne peut pas être vrai.
    • Ce sont des histoires à dormir debout qui se veulent rassurantes. — (Eric Albert, Brexit : Dublin et Londres se préparent au « no deal », Le Monde. Mis en ligne le 9 octobre 2019)
    • Qu’elle était lointaine l’époque des histoires qui finissaient toujours bien, ces histoires à dormir debout qu’aucun esprit le moindrement lucide n’aurait pu accepter !… — (Arturo Pérez-Reverte, Le Tableau du maître flamand, 1990, traduit par J.-P. Quijano, 1993, J.-C. Lattès, page 236)

NotesModifier

Cette expression s’emploie très souvent avec les mots histoire ou conte.

TraductionsModifier

PrononciationModifier