à l’anglaise

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Voir anglais.

Locution adverbiale Modifier

à l’anglaise \a l‿ɑ̃.ɡlɛz\

  1. À la façon anglaise ; à la façon des Anglais.
    • Le cavalier qui monte un cheval de demi-sang anglais, est obligé toutes les fois que sa monture tombe sur le sol en exécutant le trot, de se soutenir sur les étriers pour éviter les secousses. — Cela s’appelle monter à l’anglaise. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Si ce sont des chevaux de distinction, ayant une certaine dose de sang anglais, on les chausse avec de vieux fers à l’anglaise à leur passage à Nîmes ou tout autre ville, et on les dit originaires d’outre-Manche. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    1. (En particulier) (Cuisine) Dans une grande quantité d’eau bouillante salée, en parlant de cuire.
    2. (En particulier) (Cuisine) En recouvrant de farine, en trempant dans une anglaise (appareil d'œufs, d'huile, de sel et de poivre) et en couvrant de chapelure, en parlant de paner.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier