à la ronde

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de à la (« à la manière, à la façon ») et de rond, littéralement « à la manière ronde ».

Locution adverbiale Modifier

Invariable
à la ronde
\a la ʁɔ̃d\

à la ronde \a la ʁɔ̃d\ invariable

  1. (Familier) (Figuré) Tout autour ; aux alentours.
    • Sa jonchée est commercialisée en circuit ultra-court, dans les 30 kilomètres à la ronde. — (journal Sud-Ouest, supplément Guide saison 2022 Charente-Maritime, page 72)
    • …et il était connu à cinq lieues à la ronde pour sa bonté naturelle et aussi (chacun a ses petits défauts) pour son insolence rare et d'ailleurs sans malice, quand les libations trop prolongées l'avaient mis hors de ce qu'il est convenu d'appeler l'état normal. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Gallifet était aussi éloigné du cléricalisme que du nationalisme. Des innombrables coups de boutoir qu’il distribuait à la ronde avec un esprit endiablé il réservait une bonne part aux cagots et aux patriotards. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires : (I) Ma jeunesse orgueilleuse., 1942)
    • « On la vend deux sous, paroles et musique ! » clamait la bonisseuse, tendant sa chanson à la ronde. — (Roland Dorgelès, Au beau temps de la Butte, 1949)
    • Un baryton, Monsieur Lavallée, avait apporté une bouteille de porto, et il en proposa à la ronde. — (Catherine Rihoit, Le plus beau jour de votre vie : nouvelles,Éditions Écriture, 1994, page 236)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier