à longueur de temps

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

à longueur de temps \a lɔ̃.ɡœʁ də tɑ̃\

  1. Continuellement ; toujours ; en permanence.
    • Mais ce dieu, que monsieur le curé glorifiait à longueur de temps, souhaitait-il vraiment le bonheur des hommes ? — (Honoré de Balzac, Le Père Goriot)
    • Ses économies sombraient, son ventre poussait, mais il ne s'en préoccupait guère; il buvait à longueur de temps avec ceux qui voulaient bien le suivre. — (Michaël Perruchoud, Poil au temps, Éditions L'Âge d’Homme, 2002, p. 99)
    • Les négociants en ânes qui vivaient hors de chez eux à longueur de temps et étaient absents huit à neuf mois dans l'année ne pouvaient éviter d'avoir une maîtresse quelque part. — (Liu Zhenyun , En un mot comme en mille, traduit du chinois par Isabelle Bijon & Wang Jiann-Yuh, Éditions Gallimard, 2013, chap. 2)

TraductionsModifier