Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

À la fin de la construction d’une maison, on incluait une pierre blanche dans le pignon avec la date de la construction ou les initiales du propriétaire.

Locution adjectivale Modifier

à marquer d’une pierre blanche \a maʁ.ke d‿yn pjɛʁ blɑ̃ʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de marquer)

  1. (Figuré) Qualifie un événement important dont on doit se souvenir pendant longtemps.
    • Sa défense, au procès de l’ancien nazi qui se tient à Lyon du 11 mai au 4 juillet 1987, est à marquer d’une pierre blanche. — (Michaël Prazan, ‎Adrien Minard, Roger Garaudy - Itinéraire d’une négation, 2007)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Yvelines) : écouter « à marquer d’une pierre blanche [Prononciation ?] »