marquer d’une pierre blanche

Français modifier

Étymologie modifier

Autrefois, on disait « marquer d’un caillou blanc ».
 Référence nécessaire
Le noir et le blanc ont toujours été opposés : le noir est associé à l’ombre, au choses négatives alors que le blanc est associé à la lumière, aux choses positives.
Depuis longtemps, les pierres blanches (comme les noires) ont des rôles particuliers. En voici quelques exemples :
Dans l’antiquité, les membres d’un jury disposaient de deux cailloux, un blanc et un noir. Selon qu’ils considéraient l’inculpé comme coupable ou innocent, ils devaient poser devant eux le caillou noir ou le blanc. À la même période, le caillou blanc, gravé au nom de l’invité, servait aussi de « carton d’invitation » pour les banquets. Dans une histoire de la philosophie tibétaine, les cailloux blancs marquent les pensées positives, les cailloux noirs, celles négatives.
 Référence nécessaire
Avec le long passé d’utilisation des cailloux blancs, il était donc assez normal qu’on les utilise sur un calendrier pour marquer les jours où un événement heureux ou très positif s’était produit.

Locution verbale modifier

marquer d’une pierre blanche \maʁ.ke.dyn.pjɛʁ.blɑ̃ʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de marquer)

  1. Signaler une période de temps comme faste et particulièrement mémorable parce qu’un événement heureux ou favorable s’y est produit.
    • 2 janvier 43 – Et tu m’as dit que tu m’aimais, jour à marquer d’une pierre blanche. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 253)
    • C’est une journée à marquer d’une pierre blanche.
    • Nous marquerons d’une pierre blanche le jour de votre arrivée parmi nous.
    • Sa défense, au procès de l’ancien nazi qui se tient à Lyon du 11 mai au 4 juillet 1987, est à marquer d’une pierre blanche. — (Michaël Prazan, Adrien Minard, Roger Garaudy - Itinéraire d’une négation, 2007)
  2. Faire date, compter particulièrement, en parlant d’un événement.
    • Il est des élections qui sont à marquer d’une pierre blanche. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 23 septembre 2022, page 8)

Antonymes modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

  • France (Lyon) : écouter « marquer d’une pierre blanche [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « marquer d’une pierre blanche [Prononciation ?] »
  • Somain (France) : écouter « marquer d’une pierre blanche [Prononciation ?] »

Voir aussi modifier