à tes souhaits

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Initialement une bénédiction synonyme de Dieu vous bénisse[1], adressée à quelqu'un de potentiellement malade.
Pour les peuples de l’Antiquité méditerranéenne, la vie se manifeste sous la forme d’un souffle. Ainsi, dans la Genèse, [II.7] « …Élohim forma l’homme, poussière provenant du sol, et il lui insuffla en ses narines une haleine de vie et l’homme devint âme vivante. »
Selon la tradition grecque antique, le souffle – l’éternuement – est signe d’un esprit divin qui vient à passer, auquel il faut adresser ses vœux avant qu’il ne soit enfui. D’où l’interjection amicale des témoins à l’enrhumé, qui vient d’être délicatement touché par un esprit divin : « À tes souhaits ! » Référence nécessaire

Locution-phrase Modifier

à tes souhaits \a te swɛ\ (pluriel à vos souhaits, vouvoiement ou s’adressant à plusieurs personnes)

  1. Formule de politesse que l’on dit à une personne qui vient d’éternuer, et que l’on tutoie.
  2. (Par plaisanterie) Se dit à une personne qui vient d'employer un mot incompréhensible ou inintelligible, comme si elle avait éternué.

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier