FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ânier âniers
\ɑ.nje\

ânier \ɑ.nje\ masculin (pour une femme, on dit : ânière)

  1. Celui qui conduit des ânes.
    • Vinrent enfin des ânes, et, sur cette noble monture, je me suis mis en route en compagnie d'un honnête Prussien, mon compagnon d'infortune, et d’une demi-douzaine de muletiers ou, pour mieux dire, d’âniers. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 144)
    • À quelques jours de là, rentrant chez moi tout à fait à l'improviste, je trouvai, relativement peu vêtus, Marie et une manière de grand Égyptien malpropre, que je reconnus pour un ânier de la rue du Caire. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)
    • Des ânes chargés d'outres emplies trottaient devant le bâton des âniers. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Elle était si préoccupée par l'image obsédante du jeune bijoutier qu'elle ne remarquait ni les âniers, ni les chameliers qui la poursuivaient de leurs cris: « Gare! Gare! » …. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. (Lyonnais) éboueur[1].

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Dictionnaire en ligne Le Lyonnais (lien)