Voir aussi : CA, Ca, C.a, cA, ca, ça, , , , cạ, cả, ca’, ca-, .ca, ca.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin ecce hac (« voici », « par ici », le ecce permettant de renforcer le sens).

Adverbe Modifier

Invariable
çà
\sa\

çà \sa\ invariable adverbe de lieu

  1. (Vieilli) Adverbe de lieu similaire à ici ou à mais qui induit une notion d’éparpillement mais aussi de hasard. Aujourd’hui, il ne s’emploie plus que dans la locution çà et là.
    • Venez çà ! : Venez ici !
    • […] Venez çà, beau cousin. Nous aurons mes’hui bataille ! — (Henri Béraud, Le Bois du templier pendu, Les Éditions de France, Paris, 1926)

TraductionsModifier

Interjection Modifier

çà \sa\

  1. Utilisé pour appuyer une phrase, pour signifier une surprise, une exclamation, une émotion.
    • Ah çà ! mais il me semble que vous êtes au mieux avec elle ? dit Albert. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 408)
    • Çà, l’abbé, interrompit la vicomtesse, puisque vous êtes là, faites donc la jeune fille de la maison, pendant que je débouche cette bouteille. — (Antoine Blondin, Les enfants du bon Dieu, La Table ronde, Paris, 1952)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier


PrononciationModifier


HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier