Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Ève, eve

Sommaire

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ève èves
\ɛv\

ève \ɛv\ féminin

  1. (Serrurerie) Rainure (ève creuse), ou nervure (ève saillante), permettant le guidage d’une pièce mobile dans (ou le long) d’une pièce fixe.
    • La plupart des pênes sont munis d’une ève.
    • Cette clé possède une ève creuse.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ancien français aive (« eau »)[1], lui-même du latin aqua (« eau »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ève èves
\ɛv\

ève \ɛv\ féminin

  1. (Saint-Paul-du-Bois) Variante orthographique de aive.

Variantes orthographiquesModifier

VariantesModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ève (graphie ABCD)

  1. (Ille-et-Vilaine) Eau.

VariantesModifier

RéférencesModifier

Poitevin-saintongeaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ancien français eve (« eau »)[1], du latin aqua[1].

Nom commun Modifier

ève \ɛv\ ou \ev\ féminin (orthographe non normalisée du poitevin-saintongeais)

  1. Eau.

NotesModifier

Ce mot est attesté en Vendée (85), dans les Deux-Sèvres (79), dans la Vienne (86), dans le nord de la Charente-Maritime (17), l’ouest de la Charente (16) et dans le pays Gabaye (nord de la Gironde).

SynonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier