écœurantite

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Formation ludique composée du verbe écœurer (« dégoûter à l'extrême ») avec le suffixe -ite connu pour servir à créer des noms de maladies (sans égard au fait que ce suffixe sert surtout à désigner des inflammations spécifiquement).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écœurantite écœurantites
\e.kœ.ʁɑ̃.tit\

écœurantite \e.kœ.ʁɑ̃.tit\ féminin

  1. (Québec) État d'une personne qui ne peut plus supporter une situation ou un phénomène qui perdure. Note : Souvent suivi de l'adjectif aiguë, toujours pour jouer sur le vocabulaire médical.
    • J’ai souffert d’« écœurantite » aiguë et ma guérison va solliciter mes énergies les plus profondes. — (Céline Dion, Passage, 2000)
    • Les amateurs de hockey que je croise régulièrement en ont vraiment ras le bol de ce lock-out qui se prolonge. Ils souffrent d'une écœurantite aiguë. Leur patience est mise à rude épreuve. Ils ont les nerfs en boule. — (Le Journal de Montréal, 23 octobre 2012).
    • J’en arrive tranquillement, mais sûrement à une véritable écœurantite due à tous ces discours dits identitaires, voire obsessifs autour, entre autres, des voilures de certaines dames et autres accoutrements ou signes religieux. — (Le Devoir, 3 décembre 2016)
    • De l'écoeurantite aiguë ressentie par ces personnes insatisfaites découle en moyenne 5 changements d'emploi et de 2 à 3 réorientations de carrière au cours de leur vie professionnelle, selon les spécialistes du marché du travail. — (Huffington Post Québec, 15 janvier 2019)

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir cœur et écœurant

TraductionsModifier