échanger

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) Dérivé de changer avec le préfixe é-.
(Verbe 2) Corruption de essanger.

Verbe 1 Modifier

échanger \e.ʃɑ̃.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner une chose contre une autre.
    • A mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient des billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.93)
  2. Substituer une chose à une autre.
  3. S’adresser réciproquement.
    • La veille du jour où il arrêta Eugène sur le cours Sauvaire, il avait publié, dans l’Indépendant, un article terrible sur les menées du clergé, en réponse à un entrefilet de Vuillet, qui accusait les républicains de vouloir démolir les églises. Vuillet était la bête noire d’Aristide. Il ne se passait pas de semaine sans que les deux journalistes échangeassent les plus grossières injures. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 99)
    • Il y avait beau temps, au lavoir communal ou sous les auvents d’aisseaux qu’on échangeait d’oreille à oreille de petites réflexions et qu’on se faisait part d’observations particulières […]. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les saluts et souhaits de bon voyage furent échangés entre les deux navires, et nous appareillâmes pour Jan-Mayen. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il eût fallu hurler pour échanger la moindre phrase. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • On se surprend, en parcourant tôt le matin la rue principale, à surveiller son environnement. Des regards un peu furtifs sont échangés à l’occasion de très rares rencontres. — (Michel Eltchaninoff, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 21/03/220 de Philosophie Magazine.)
    • Ces personnes ont échangé des vues sur la question sans parvenir à se mettre d’accord. — Ces deux bateaux ont échangé quelques coups de canon. — Après avoir échangé quelques politesses, nous en vînmes à l’objet de notre entrevue.
  4. (Diplomatie) Se remettre, se communiquer ou s’envoyer réciproquement des pouvoirs, un acte, etc.
    • Les plénipotentiaires ont échangé leurs pouvoirs.
    • On a échangé les ratifications du traité.
    • Il fallut échanger plusieurs notes diplomatiques avant de s’entendre.

SynonymesModifier

  • troquer (donner une chose contre une autre)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   échanger figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cadeau.

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

échanger \e.ʃɑ̃.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Forme corrompue de essanger.

PrononciationModifier

RéférencesModifier