Étymologie

modifier
Attesté sous la forme esclicier (« faire éclater, fendre »), en ancien français, de l’ancien bas vieux-francique *slitan (« fendre ») → voir slit en anglais.

Verbe 1

modifier

éclisser \e.kli.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Art) Garnir d’éclisses.
    • La multiplicité infinie des combinaisons essayées pour éclisser le rail à base plate, et pour le fixer sur la traverse, prouve que cette forme de rails laisse beaucoup à désirer au point de vue de la stabilité et de l’uniformité de résistance. — (Annales des ponts et chaussées: Partie technique. Mémoires et documents, Tome 14, Paris, Vve Ch. Dunod, Éditeur, 1887, page 317)
  2. (Médecine) (Vieilli) Immobiliser un membre à l'aide d'une attelle, d'une éclisse.
    • Exterminez-vous ; allez pour une femme à Sainte-Pélagie, tuez vingt-deux hommes, abandonnez sept filles, servez Laban, traversez le désert, côtoyez le bagne, couvrez-vous de gloire, couvrez-vous de honte, refusez comme Nelson de livrer bataille pour aller baiser l’épaule de lady Hamilton, comme Bonaparte battez le vieux Wurmser, fendez-vous sur le pont d’Arcole, délirez comme Roland, cassez-vous une jambe éclissée pour valser six minutes avec une femme !… — (Honoré de Balzac, Le Contrat de Mariage, écrit en 1835 sous le titre de La Fleur-des-pois)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Verbe 2

modifier

éclisser \e.kli.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Fauconnerie) Jeter quelques gouttes d'eau à un oiseau pour le calmer.
  2. (Lorraine) (Vieilli) Éclabousser.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier