Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du bas latin exclusa aqua (« eau séparée, isolée (par un barrage) »), adjectif substantivé avec ellipse de aqua ; participe passé du latin excludere (« exclure, séparer, isoler, fermer le passage à quelque chose »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écluse écluses
\e.klyz\
 
Une écluse. (1)

écluse \e.klyz\ féminin

  1. Clôture en forme de bassin, faite de terre, de pierre, de bois ou de toute autre matière dans un port, sur une rivière, sur un canal, etc., ayant une ou plusieurs portes qui se lèvent et se baissent ou qui s’ouvrent et se ferment, pour retenir et pour laisser passer l’eau.
    • On a l’habitude d’égaler le nombre des maisons éclusières à celui des écluses; cependant ces dernières sont souvent assez voisines pour qu’un seul éclusier puisse suffire à la manœuvre de plusieurs écluses. — (Rapport au roi sur la situation des canaux au 31 mars 1823, par Jacques-Joseph Corbière, Paris : Imprimerie royale, avril 1823, p. 18)
    • Les quelques milles qui séparent Cristobal de Gatun furent vite franchis et les portes de la grande écluse triple s’ouvrirent devant moi. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Autrefois le Lot était une voie navigable : ses écluses, ses relais faisaient vivre un peuple de mariniers. On a déclassé le Lot. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Par analogie) Un castor seul travaillait en ce moment sur la principale écluse ; mais bientôt cinq autres parurent apportant des morceaux de bois, de la vase et des broussailles. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. Porte qui se hausse et se baisse ou qui s’ouvre et se ferme dans ces sortes de clôtures.
    • Lever, baisser l’écluse ou les écluses. - Fermer, ouvrir, lâcher les écluses. - L’eau passe par-dessus les écluses, a entraîné les écluses.
    • (Figuré) (Ironique) Lâcher les écluses de son éloquence.
  3. (Sécurité routière) (Rare) Dispositif imposant un rétrécissement de la chaussée et un alternat de la circulation.

DérivésModifier

  • écluse de chasse (construction destinée à retenir l’eau nécessaire pour chasser, par son courant, la vase ou le sable qui obstruent un port, un canal)
  • éclusée
  • écluser

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   écluse figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : barrage, bief.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe écluser
Indicatif Présent j’écluse
il/elle/on écluse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’écluse
qu’il/elle/on écluse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
écluse

écluse \e.klyz\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de écluser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de écluser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de écluser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de écluser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de écluser.

PrononciationModifier

  • France : écouter « écluse [e.klyz] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • écluse sur l’encyclopédie Wikipédia  
  •   écluse figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : écluse.

RéférencesModifier