école maternelle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De école (« établissement d’enseignement ») et maternel, parce qu’elle est destinée aux plus jeunes enfants.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
école maternelle écoles maternelles
\e.kɔl ma.tɛʁ.nɛl\

école maternelle féminin

  1. (France) Partie de la scolarité concernant les enfants de moins de six ans, avant le cours préparatoire de l’école élémentaire.
    • Je suis émerveillée à la fois du fonctionnement facile et des bienfaits de l’école maternelle.
      Du reste l’agencement apparaît impropre à l’usage domestique, à la vie ordinaire ; dans l’air, dans l’odeur, la couleur, la disposition des lieux, il y a une incrustation de discipline, par quoi les gens et les enfants, une fois là, se trouvent changés,
      scolarisés… les gens eux-mêmes, moi-même… — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Pauline, ma vieille camarade de l’école maternelle, s’étonnait, devenue grand-mère, des façons de ses petits-enfants. «Ils sont drôles, ces mignons, disait-elle. Il leur faut leur scouteur rien que pour aller faire pipi.» — (Maurice Genevoix, en préface à Beau-François, Plon, 1965, dans Contes et récits, Tallandier, 1987, p.157)
    • L’école maternelle, tout d’abord « lieu d’asile » devient rapidement une passerelle qui doit favoriser « le passage de la famille à l’école. » — (Georges Cognet & ‎François Marty, Pratique de la psychologie scolaire, Dunod, 2013, page 31)
    • Anna s’épanouissait à l’école maternelle et continuait d'être très gâtée par Christian dont elle supportait mal les niaiseries et « gagatismes » car il lui parlait et minaudait comme un bébé... ce qui me confortait davantage dans mon projet de départ. — (Isabelle Terzi, Entre silences et secrets, Mon Petit Éditeur, 2015, chap. 21)
  2. (France) Établissement scolaire destiné à ces enfants.
    • Toutefois, dans les établissements et services mentionnés au I de l'article 32, dans les écoles maternelles ainsi que pour les assistants maternels, dès lors que le maintien de la distanciation physique entre le professionnel et l'enfant et entre enfants n'est par nature pas possible, l'établissement ou le professionnel concerné met en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. — (Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, art. 36, Journal officiel de la République française n°264 du 30 octobre 2020)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier