écouteur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de écouter, avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écouteur écouteurs
\e.ku.tœʁ\
 
Une paire d’écouteurs.

écouteur \e.ku.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : écouteuse)

  1. Personne qui a l’habitude d’écouter, par une curiosité indiscrète, ce qu’on ne veut pas lui faire connaître.
    • Écouteur malgré moi, je voulus m’en aller, tout au moins faire quelque mouvement qui leur signalât ma présence ; mais quoi ? tousser ? crier : je suis là ! je vous entends !… et ce fut bien plutôt la gêne et la timidité, que la curiosité d’en entendre davantage, qui me tinrent coi. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 27)
    • Mais l’écouteur en avait entendu suffisamment pour que les oreilles lui en brûlassent. — (Stefan Zweig, traduit par Alzir Hella (2002), La pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 125)
  2. (Technique) Appareil qui permet d’écouter une communication, un enregistrement, de la musique, etc. Ce terme est généralement utilisé au pluriel.
    • Petit bémol : ces écouteurs ne sont pas multipoints. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 12 septembre 2022, page 10)

SynonymesModifier

appareil

DérivésModifier

TraductionsModifier

TraductionsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • écouteur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier