Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1050) escrit ; participe passé substantivé et adjectivé de écrire issu du latin scriptus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin écrit
\e.kʁi\

écrits
\e.kʁi\
Féminin écrite
\e.kʁit\
écrites
\e.kʁit\

écrit \e.kʁi\ masculin

  1. Recouvert de signes graphiques, se dit spécialement d’un papier, d’un parchemin, etc., sur lequel on a écrit ; antonymes : blanc, vierge.
    • Ce n’est pas un papier blanc, c’est un papier écrit.
    • Papier écrit des deux côtés.
  2. Inscrit, marqué, enregistré au moyen de l’écriture ; antonyme : oral.
    • Une autorisation écrite.
    • Demain, vous aurez une interrogation écrite.
  3. (Droit) Qui a une valeur juridique fondée sur la jurisprudence, un code, etc. ; antonyme : coutumier.
    • C’est un pays de droit écrit.
  4. Marqué.
    • Cet homme porte le malheur écrit sur son visage.
    • Il portait son crime écrit sur son front, sa condamnation écrite sur le front.
  5. Qui suppose un travail de composition, de rédaction, rédigé, soutenu, littéraire.
    • Quant à la forme, pas la moindre recherche ni même la moindre élégance; rien de la grâce ni de la finesse de son style écrit. Il parle pour se faire comprendre, voilà tout. — (Lemaitre, Les Contemporains,1885, p. 199)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écrit écrits
\e.kʁi\

écrit \e.kʁi\ masculin

  1. Ce qui est écrit sur du papier, sur du parchemin.
    • Il tira un écrit de sa poche.
    • En fait, la construction du discours oral obéit aux mêmes règles que celles de l'écrit. — (Saladin, Jean-Christophe, Mieux parler en public, Vuibert, Paris, 2004)
  2. (Droit) Acte, mémoire portant promesse, convention.
    • Signer un écrit.
    • Faire un écrit.
    • Écrit sous seing privé.
    • Écrit double.
    • Mettre par écrit, rédiger par écrit, exposer par écrit : Écrire quelque chose, ou le consigner, l’exposer dans un écrit, dans un mémoire.
    • Mettez-moi cette adresse par écrit.
    • Il voulut que ces instructions fussent rédigées par écrit.
    • Exposer ses raisons par écrit.
    • Coucher par écrit. (Populaire)
    • Instruction par écrit, instruction dans laquelle les parties exposent leurs moyens seulement par écrit ; après quoi, il est fait rapport à l’audience par un des juges du tribunal.
    • Preuve par écrit, preuve qui résulte d’un écrit, par opposition à « preuve testimoniale ».
    • Mettre une chose en écrit, par écrit, pour s’en ressouvenir, en prendre note, l’écrire sur son carnet, sur quelque morceau de papier.
  3. Ouvrage de l’esprit rédigé.
    • C’est un écrit plein de goût.
    • Écrit politique.
    • Des écrits séditieux.
    • D'ailleurs, la plupart des écrits de Voltaire furent imprimés en Hollande ou en Angleterre et ne se vendirent en France, qu'en contrebande. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Ses écrits ne seront imprimés qu’après sa mort.

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe écrire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
écrit
Indicatif Présent
il/elle/on écrit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

écrit \e.kʁi\

  1. Participe passé masculin singulier de écrire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de écrire.
    • Au Moyen Age, circulaires sont l’oculus (fenêtre ronde) des églises romanes et la rosace des églises gothiques. Nous en voyons à Echillais, Esnandes, Médis, Migron, Saint-Saturnin-de-Séchaus, Talmont et à Breuillet où, prétend la tradition, « les rayons tournent », ce qui n’a rien d’étonnant, écrit Mme Lamontellerie, dans un pays où le soleil « dansait le matin de Pâques pour exprimer sa joie » et « trifurquait à la Trinité ». — (Robert Colle, Saintonge mystérieuse Aunis insolite, éditions Rupella, 1976, page 13)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • écrit sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier