FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Masculinisation du désuet écroue (1752), issu de l’ancien français escroue (1542), escroe (XIIIe siècle), qui provient du latin scrōfa « truie », d’où « vis femelle » recevant la vis mâle ou le boulon, par analogie au membre viril du verrat qui ressemble à une vis. Même glissement de sens observé en espagnol puerca et portugais porca, « truie ; écrou ».
(Nom commun 2) Masculinisation du désuet écroue (1611), issu de l’ancien français escroue (« morceau de parchemin ») (XIIe siècle), emprunt à l’ancien bas-francique *skrōda « morceau coupé, lambeau », continué par le moyen néerlandais schrode ; on trouve le sens de « registre des prisonniers » dès 1499.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
écrou écrous
\e.kʁu\
 
Écrou hexagonal.
 
Écrous moletés.
 
Écrous à oreilles.

écrou \e.kʁu\ masculin

  1. (Mécanique) Pièce d’assemblage mécanique d’acier, ou de toute autre matière solide, percée d’un taraudage, et dans lequel entre une vis ou une tige filetée en rotation. Note : L’assemblage d’un écrou et d’une vis est un boulon.
    • L’écrou d’un pressoir.
  2. (Figuré)
    • L’un et l’autre nous arrivions à ce degré d’émotion qui nous permettait, à moi de beaucoup oser, à elle de tout entendre. Je n’avais plus qu’un mot à dire pour briser cet horrible écrou du silence qui m’étranglait chaque fois que je pensais à elle. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 168)

DérivésModifier

HyponymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
écrou écrous
\e.kʁu\

écrou \e.kʁu\ masculin

  1. (Prison) Acte constitutif de l’incarcération.
    • Le vrai coupable se reconnait à un signe frappant : il commence toujours par déclarer qu’il est innocent. Sitôt cette déclaration reçue, la police donne l'ordre d’écrou. — (Pierre Louÿs, « Les aventures du roi Pausole », 1901)
    • Selon la DAP, cela s’est traduit ces trois derniers jours par "un fort ralentissement du nombre d’écrous", "moins de 100" nouveaux entrants quotidiens contre "250 à 300" habituellement. — (« Coronavirus. Incidents en prison : l’Administration pénitentiaire promet une réponse « ferme » », article paru le 22 mars 2020 sur www.ouest-france.fr ; consulté le 22 mars 2020)
    • (Par plaisanterie) Le vice mène à l’écrou.

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • écrou sur l’encyclopédie Wikipédia