Voir aussi : Ecurie, Écurie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Anciennement esqüierie, (1285) escurie : dérivé de écuyer, avec le suffixe -ie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écurie écuries
\e.ky.ʁi\

écurie \e.ky.ʁi\ féminin

  1. Bâtiment destiné à loger des chevaux, des mulets, etc.
    • Les écuries du roi et l'hôtel des gardes-du-corps devinrent pour eux un nouveau sujet de désordre; ils s’y précipitèrent en foule et jetèrent l’effroi parmi les valets d'écurie et les palefreniers. — (Anonyme, Histoire de la révolution française depuis l'année 1789, tome 1, Paris : chez Philippe, 1829, page 164)
    • Il faut, autant que possible élever les chevaux à l’écurie, l’élevage en liberté n’est pas, tant s’en faut, aussi économique que l’élevage à l’écurie. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Il y avait quarante chevaux dans les écuries, sept éléphants sous une tente spéciale et les roulottes-cages de deux groupes de fauves –tigres et lions– abritées sous la tente ménagerie. — (Guy des Cars, Le Château du clown , éditions Plon, 1977)
  2. Ensemble des chevaux de course d’un même propriétaire.
  3. (Par extension) Ensemble de personnes importantes qui dépendent d’une organisation et lui permettent de réussir.
    • À l’inverse, la Metro Goldwyn Mayer revendique le luxe étincelant dans des décors de rêve, mettant en valeur son écurie de stars ultra-glamour. — (Vincent Mirabel, L’Histoire du cinéma illustrée pour les Nuls, nouvelle édition, 2017)
  4. (Parfois) (Par analogie) (Familier) (Suisse) Étable.
  5. (Familier) (Péjoratif) Maison mal entretenue, malpropre.
  6. (Désuet) Train, équipage qui comprenait écuyers, pages, carrosses, chevaux, mulets d’un prince, d’un grand seigneur.
    • L’écurie du prince est partie. - La grande écurie, la petite écurie du roi.
  7. (Équitation) Ensemble des chevaux que l’on dresse pour les courses.
    • C’est l’écurie de M. X… qui a gagné le prix. — Cette écurie lui coûte très cher.
  8. (Aujourd'hui) (Sport) Ensemble des véhicules de course, de leurs mécaniciens, d'un constructeur d'automobiles.
    • Aucune victoire et que trois présences de ses pilotes sur le podium: l’écurie Ferrari a connu une saison 2020 particulièrement difficile, […]. — (Louis Butcher, La lumière au bout du tunnel ?, Le Journal de Montréal, 23 mars 2021)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • écurie sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier