Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(début XXe siècle) De égocentrique → voir égo et centrisme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
égocentrisme égocentrismes
\e.go.sɑ̃.tʁism\

égocentrisme \e.ɡo.sɑ̃.tʁism\ masculin

  1. Tendance à ramener tout à soi-même, à se sentir le centre du monde.
    • Je ne le pense pas, leur égocentrisme est vraiment excessif ! En dehors de la cellule familiale , ils se désintéressent totalement du sort de leurs voisins et à plus forte raison de tout ce qui peut advenir à une ville ou à une province éloignée. — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p. 33)
    • L'habile mais féroce tyrannie du cœur exercée par Sand montre insensiblement ses limites; pourtant la “quarante-huitarde” qui se voudrait martyrisée n'en démord pas, solidement ancrée dans son égocentrisme paranoïaque: […]. — (Thierry Ozwald, « La correspondance George Sand/Pauline Viardot ou les tribulations de Nimounne et Fifille », dans Literatura epistolar : Correspondències (s. XIX-XX), tome 7, Lleida, 2002, p. 126)
    • La psychorigidité forme un couple bien assorti avec l’égocentrisme qui peut se définir comme un rapport privilégié, voire univoque à soi, à ses préoccupations, différent de ce que l'on entend communément par égoïsme. — (Roland Coutanceau , Les Blessures de l’intimité, Odile Jacob, 2010)
    • Un des membres plus âgés lit le manifeste Altruiste, constitué d’un court paragraphe sur l’oubli de soi-même et les dangers de l’égocentrisme. — (Veronica Roth, Divergente I, 2011 ; traduit de l’anglais américain par Anne Delcourt, 2014, p. 337)

AntonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier