Étymologie

modifier
(vers 1350) Du bas-latin elector, « celui qui choisit », du supin d’eligere, « élire ».
(1790) Pour le sens moderne.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin électeur
\e.lɛk.tœʁ\

électeurs
\e.lɛk.tœʁ\
Féminin électrice
\e.lɛk.tʁis\
électrices
\e.lɛk.tʁis\

électeur \e.lɛk.tœʁ\

  1. (Rare) Qui élit.

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
électeur électeurs
\e.lɛk.tœʁ\

électeur \e.lɛk.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : électrice)

  1. (Politique) Personne qui élit, qui a le droit de concourir à une élection. Se dit particulièrement des citoyens qui participent aux élections politiques.
    • Jamais je n’ai eu souci de mes électeurs : je fais mon député moi-même et je le leur donne tout simplement à baptiser. — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
    • Celui-ci promettait naturellement à ses électeurs, comme don de joyeux avènement, la séparation de l’Église et de l’État, l'instruction laïque et la suppression du budget des cultes. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, page 161)
    • […] : il leur faut des électeurs ouvriers assez naïfs pour se laisser duper par des phrases ronflantes sur le collectivisme futur ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre IV, La grève prolétarienne, 1908, page 157)
    • Au moment des luttes politiques, les électeurs du Léon, encadrés par leurs prêtres, font, grâce à leur discipline, échec aux aspirations sociales des populations citadines. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] ; que M. B a fait appel devant le Conseil d’État de ce jugement en faisant notamment valoir que des dons d’argent avaient été faits à des électeurs par M. A dans la période précédant les élections ; […]. — (Conseil d’État (France) - 7 septembre 2009 - 2e/7e SSR - Dassault - 330040)
    • En somme, les Shifters considèrent que 1 tonne de CO2 aura le même effet sur le climat qu’elle soit émise par un électeur de La France insoumise (LFI) ou du Rassemblement national (RN), et que la seule chose qui importe, c’est de limiter ces émissions. — (Nicolas Celnik, « Qui sont les Shifters, ces ingénieurs biberonnés à Jean-Marc Jancovici ? », reporterre.net, 14 mai 2024, page consultée le 17 mai 2024)
  2. (Histoire) (Noblesse) Prince ou évêque d’Allemagne qui avait le droit d’élire l’empereur.
    • Ils m’ont été emblés, sire ! Embler les joyaux de l’électeur de Bavière ! les truands ne respectent rien, ils vous voleront votre royaume, si vous n’y prenez garde. — (Honoré de Balzac, Maître Cornélius, 1831)
    • Mais alors, les électeurs en élisant un anti-roi, se jetèrent de nouveau dans les bras du pape, qui ne manqua pas de renouveler ses anciennes prétentions. — (Johann Christian Pfister, Histoire d’Allemagne: depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, traduit par M. Paquis, volume 5, 1837, page 322)

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier