Étymologie

modifier
(1678) Du latin electricus, lui-même dérivé de electrum (« ambre ») avec le suffixe -icus, créé par le médecin anglais William Gilbert en 1600.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
électrique électriques
\e.lɛk.tʁik\

électrique \e.lɛk.tʁik\ féminin

  1. (Automobile) (Par ellipse) Voiture électrique.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
électrique électriques
\e.lɛk.tʁik\

électrique \e.lɛk.tʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se rapporte à l’électricité ; qui utilise l’énergie électrique.
    • Pour résoudre tous les problèmes d’émissions atmosphériques, le four verrier idéal serait le four électrique à voûte froide. — (James Barton et Claude Guillemet, Le verre, science et technologie, page 217, EDP Sciences, 2005)
    • Ensuite, il prenait un fil électrique terminé par une pince crocodile, fixait la pince au rebord du bidon et branchait le fil dans une prise de courant. — (Max Hailier, Vieille Marine!, Éditions Publibook, 2016, page 135)
    • Un nid de cigognes a été déplacé de quelques mètres. Installé sur un poteau électrique depuis quatre ou cinq ans, le nid était devenu dangereux pour ses occupants. — (« Le nid de cigognes déplacé à Prix-lès-Mézières », le 6/02/2019, sur le site de L'Ardennais (https:/abonne.lardennais.fr/))
    • Des densités de flux magnétique atteignant 0,05 mT sont courantes dans les lieux de travail proches de lignes aériennes, dans les sous-stations et dans les centrales électriques fonctionnant à 16, 67, 50 ou 60 Hz (Krause, 1986). — (Encyclopédie de sécurité et de santé au travail, tome 2, dirigé par Jeanne Mager Stellman, 3e édition, Genève : Bureau International du Travail, 2000)
  2. (Par analogie) Qualifie une personne extrêmement énergique.
    • Singapour ne cesse de chercher sa voie au milieu d'une multitude d’héritages », explique l’électrique et jovial Tan Boon Hui, directeur artistique du festival Singapour en France […] — (Jean Claude Raspiengeas, À Singapour, l’art et la culture à marche forcée, journal La Croix, 26 mars 2015, page 24)
  3. (Sens figuré) Qualifie certaines impressions très soudaines.
    • Ce discours admirable, où Louvet renouvelle le quousque tandem de Cicéron, produit un effet électrique sur l'assemblée. Il descend de la tribune au bruit des applaudissemens de ses collègues. — (Auguste Amic et Étienne Mouttet, Luttes de la Montagne et de la Gironde, chapitre 2 : Accusation de Robespierre, dans Orateurs politiques : Tribune française, choix des discours et des rapports les plus remarquables prononcés dans nos assemblées parlementaires, tome 2, Paris : chez Mairet & Fournier, 1841, page 34)
    • La coalition, il la combattit et la repoussa par les levées en masse; []; les faibles et les pusillanimes, il leur jeta une de ces harangues électriques qui tonnaient d'un bout à l'autre de la France, comme les trompettes du jugement dont parle l'écrivain sacré, […]. — (Albert Maurin, Galerie historique de la Révolution Française (1787-1799), tome 2, Paris : chez P. Amic l’aîné, 1843, page 220)
  4. Qualifie la couleur de certaines manifestations de l’électricité. #2C75FF
    • Il y avait une cabine à l'angle de Shaftesbury Avenue. Un blanc-bec portant un costume bleu électrique hurlait dans l’appareil. — (Robert Ludlum, Le Cercle bleu des Matarèse, traduit de l’anglais par Michel Courtois-Fourcy, Le Livre de Poche, 2013)
    • Il enlaçait une frite de piscine vert électrique comme pour la soupeser pendant que Jimmy, agenouillé par terre, pressait l’autre extrémité contre son visage. — (Robyn Schneider, Cœurs brisés, têtes coupées, traduit de l’anglais par Nathalie Peronny, Gallimard Jeunesse, 2015, chapitre 1)

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier