électrique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1678) Du latin electricus, lui-même dérivé de electrum (« ambre ») avec le suffixe -icus, créé par William Gilbert en 1600.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
électrique électriques
\e.lɛk.tʁik\

électrique \e.lɛk.tʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se rapporte à l’électricité ; qui utilise l’énergie électrique.
    • Pour résoudre tous les problèmes d’émissions atmosphériques, le four verrier idéal serait le four électrique à voûte froide. — (James Barton & Claude Guillemet, Le verre, science et technologie, page 217, EDP Sciences, 2005)
    • Ensuite, il prenait un fil électrique terminé par une pince crocodile, fixait la pince au rebord du bidon et branchait le fil dans une prise de courant. — (Max Hailier, Vieille Marine!, Éditions Publibook, 2016, page 135)
    • Un nid de cigognes a été déplacé de quelques mètres. Installé sur un poteau électrique depuis quatre ou cinq ans, le nid était devenu dangereux pour ses occupants. — (« Le nid de cigognes déplacé à Prix-lès-Mézières », le 6/02/2019, sur le site de L'Ardennais (https:/abonne.lardennais.fr/))
    • Des densités de flux magnétique atteignant 0,05 mT sont courantes dans les lieux de travail proches de lignes aériennes, dans les sous-stations et dans les centrales électriques fonctionnant à 16, 67, 50 ou 60 Hz (Krause, 1986). — (Encyclopédie de sécurité et de santé au travail, tome 2, dirigé par Jeanne Mager Stellman, 3e éd., Genève : Bureau International du Travail, 2000)
  2. (Par analogie) Qualifie une personne extrêmement énergique.
    • Le design est aujourd'hui en pointe. « Singapour ne cesse de chercher sa voie au milieu d'une multitude d'héritages », explique l'électrique et jovial Tan Boon Hui, directeur artistique du festival Singapour en France […] — (Jean Claude Raspiengeas,- A Singapour, l'art et la culture à marche forcée - Journal La Croix, page 24, 26 mars 2015)
  3. (Figuré) Qualifie certaines impressions très soudaines.
    • Ce discours admirable, où Louvet renouvelle le quousque tandem de Cicéron, produit un effet électrique sur l'assemblée. Il descend de la tribune au bruit des applaudissemens de ses collègues. — (Auguste Amic & Étienne Mouttet, « Luttes de la Montagne et de la Gironde, chap. 2 : Accusation de Robespierre », dans Orateurs politiques : Tribune française, choix des discours et des rapports les plus remarquables prononcés dans nos assemblées parlementaires, tome 2, Paris : chez Mairet & Fournier, 1841, p. 34)
    • La coalition, il la combattit et la repoussa par les levées en masse; []; les faibles et les pusillanimes, il leur jeta une de ces harangues électriques qui tonnaient d'un bout à l'autre de la France, comme les trompettes du jugement dont parle l'écrivain sacré, […]. — (Albert Maurin, Galerie historique de la Révolution Française (1787-1799), tome 2, Paris : chez P. Amic l'aîné, 1843, p. 220)
  4. Qualifie la couleur de certaines manifestation de l’électricité. #2C75FF
    • Il y avait une cabine à l'angle de Shaftesbury Avenue. Un blanc-bec portant un costume bleu électrique hurlait dans l'appareil. — (Robert Ludlum, Le Cercle bleu des Matarèse, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Michel Courtois-Fourcy, Le Livre de Poche, 2013)
    • Il enlaçait une frite de piscine vert électrique comme pour la soupeser pendant que Jimmy, agenouillé par terre, pressait l'autre extrémité contre son visage. — (Robyn Schneider, Cœurs brisés, têtes coupées, traduit de l'américain par Nathalie Peronny, Gallimard Jeunesse, 2015, chap. 1)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier