électriser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé d'électrique et du suffixe -iser.

Verbe Modifier

électriser \e.lɛk.tʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’électriser)

  1. (Physique) Provoquer la formation de l’électricité positive et de l’électricité négative.
    • Électriser un corps positivement, négativement.
  2. Action de mettre sous tension.
  3. (Figuré) Remuer profondément ; passionner ; entraîner.
    • A ce spectacle, tous les assistans attendris, émus, électrisés , quoique tous de différens cultes , volèrent dans les bras les uns des autres , et des larmes fraternelles coulèrent où naguère le fanatisme enflammoit tous les esprits et divisoit tous les cœurs. — (« Progrès de la tolérance », dans La Feuille villageoise, n° 32, du jeudi 3 mai 1792, Paris : Imprimerie Desenne, page 133)
    • Disciplinée, électrisée par votre bravoure, elle pourrait être d’une extrême utilité pour protéger les propriétés éparses dans la plaine. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Jamais Anne d’Autriche n’avait semblé si belle qu’en ce moment, et cet enthousiasme qui paraissait en elle électrisa tous les assistants, qui ne demandaient qu’un mot de sa bouche pour parler. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • Le spectre d’affrontements façon Notre-Dame-des-Landes ou Sivens inquiète les autorités à Bure (Meuse), où le chantier du centre d’enfouissement des déchets nucléaires, dit Cigéo, électrise partisans et adversaires. — (Longuet veut des bourres à Bure !, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 5)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier