Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1 et adjectif) Apocope de électronique.
(Nom commun 2) Apocope de électricien.
(Nom commun 3) Apocope de électroaimant.

Nom commun 1 Modifier

Singulier
électro
\e.lɛk.tʁo\

électro \e.lɛk.tʁo\ féminin (inusité au pluriel)

  1. (Musique) Genre musical issu de la techno, de la house et du pop rock.
    • Certes des initiatives se développent — […] — mais elles nécessitent encore des réseaux autres que ceux du bouche à oreille des passionnés de l’électro. — (Philippe Franck, Musiques électroniques, dans Musique-musiques 1999 : Chronique de la vie musicale en Wallonie et à Bruxelles, coordonné par Robert Wangermée, Sprimont : Editions Pierre Mardaga, 2000)
    • Église transformée en temple de la house et de l’électro, le Glória rappelle les discothèques européennes des années 1980 et attire une foule branchée alternative. — (Brésil : État de Sao-Paulo, éd. Lonely Planet, 2011)
  2. (Musique) Genre musical correspondant à la première époque du hip hop, illustrant la confrontation entre une musique noire, urbaine et technologique.

DérivésModifier

Variantes orthographiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
électro électros
\e.lɛk.tʁo\

électro \e.lɛk.tʁo\ masculin

  1. (Cinéma) Électricien qui s'occupe de l’installation des projecteurs et de la gestion des installations électriques sur un plateau de tournage.
    • Chaque jour, Gabin apprend beaucoup de la technique, il interroge sans cesse chaque technicien sur les mystères du cinématographe, « copine » avec le chef électro Louis Berger. — (Jean-Jacques Jelot-Blanc, Jean Gabin inconnu, Flammarion, 2014)
    • Sur les indications que le directeur de la photo a données au chef électricien, l’équipe des électros s’occupe de disposer, d’alimenter et de régler les projecteurs de lumière. — (Simon Tric, Devenir accessoiriste pour le cinéma, page 106, Eyrolles, 2014)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
électro électros
\e.lɛk.tʁo\

électro \e.lɛk.tʁo\ masculin

  1. (Par ellipse) (Vieilli) Électroaimant.
    • Les électro-aimants inducteurs N, S, N, S, etc., sont pourvus d'un enroulement de fil unique, dont le sens alterne de l'un à l'autre ; les noyaux de ces électros sont en fer doux ou en fonte ; le courant d'excitation est fourni par une petite dynamo à courant continu, du type supérieur Gramme, montée sur le même arbre que l'inducteur de l'alternateur. — (H. Pécheux, Traité théorique et pratique d'électricité, avec notes additionnelles de J. Blondin et E. Néculcéa, Éditions Delagrave , 1901, p. 399)
    • La disposition choisie dans le but de l'enclenchement automatique ou à la main , et qui consiste à munir les électros 38, 39, 40 et 41 d'un double enroulement, ressort clairement de la figure. — (Description des machines et procédés pour lesquels des brevets d'invention ont été pris sous le régime de la loi du 5 juillet 1844, Paris : Office national de la propriété industrielle, 1901)
    • Les cliquets se lèvent quand leurs électros respectifs reçoivent le courant, c'est à dire quand les interrupteurs à tube de mercure des relais sont fermés. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p. 75)

Adjectif Modifier

Invariable
électro
\e.lɛk.tʁo\

électro \e.lɛk.tʁo\ invariable

  1. (Musique) Qui fait de l’électro ; relatif à cette musique.
    • Sur Internet, les organisateurs avaient fait monter le buzz depuis des mois avec la présence assurée de Calvin Harris, Frankie Knuckles, de groupes électro appréciés du public comme Justice, Jamaïca et Atman. — (Frédéric Rapilly, Le Chant des Ames, Prologue, Éditions Critic, 2011)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • électro sur l’encyclopédie Wikipédia