Voir aussi : elu-

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

ÉtymologieModifier

De l’ancien français esleü. L’ancien français possédait également le terme eslit issu du participe passé latin electus.

PrononciationModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin élu
\e.ly\

élus
\e.ly\
Féminin élue
\e.ly\
élues
\e.ly\

élu \e.ly\

  1. Qui a été élu.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
élu élus
\e.ly\

élu \e.ly\ masculin (pour une femme on dit : élue)

  1. Personne qui a été élue.
    • La nouvelle ligne coûte cher au parti communiste français. Aux élections législatives de 1928, s'il perd treize sièges (quatorze élus au lieu de vingt-trois), il gagne 180 000 voix. Quatre ans plus tard, aux élections de 1932, il perd encore des sièges (seulement dix élus) et cette fois, il perd aussi 250 000 voix. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.22)
    • Si certains se targuèrent alors de rendre la chose plus « transparente » donc soi-disant plus saine, cela revenait tout de même à leur permettre de faire du renseignement législatif voire d'influencer nos élus. — (Séverine Tessier, Lutter contre la corruption : À la conquête d’un nouveau pouvoir citoyen, Éditions François Bourin, 2015)
    • Elle est composée d’un nombre égal respectivement de représentants de l’État, d’élus des collectivités locales et de représentants des personnels. — (Article L413-14 du Code français des communes)
  2. (Religion) Un de ceux qui sont choisis par Dieu pour jouir de la félicité éternelle.
    • Enfer ! — Enfer et paradis ! — cris de désespoir ! cris de joie ! — blasphèmes des réprouvés ! concerts des élus ! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • En effet, si tous les qualificatifs désignant les élus dans la doctrine jésuite sont également présents dans la doctrine janséniste, tous les qualificatifs par lesquels les jansénistes caractérisent les élus ne se trouvent pas dans la doctrine jésuite. — (Pierre Force, Le problème herméneutique chez Pascal, J. Vrin, 1989, p.188)

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe élire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
élu

élu \e.ly\

  1. Participe passé masculin singulier de élire.
    • Le Lay et Mougeotte ont donné l’ordre à Houzelot de "lobbyer" pour que Bourges soit élu. — (Pierre Péan, Christophe Nick, TF1, un pouvoir, Fayard, 1997, chapitre 22 (citation de Christian Dutoit))

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier