Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin aenigma.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
énigme énigmes
\e.niɡm\

énigme \e.niɡm\ féminin

  1. Jeu d’esprit mettant à l’épreuve la réflexion de l’interlocuteur qui doit répondre à une interrogation dont le sens est caché sous une parabole ou une métaphore.
    • Œdipe résolut l’énigme du Sphinx, libérant Thèbes de ce monstre qui dévorait les passants. — Proposer une énigme. — Recueil d’énigmes.
  2. (Figuré) Toute chose difficile à comprendre, à expliquer, à connaître.
    • Ce sera toujours une vivante énigme que chacun interprète au gré de ses désirs, de ses espérances ou de son système. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […]; les études chimique et minéralogique assigneront une place définitive dans la systématique, à cette roche qui était une des énigmes de la lithologie. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • L’aporie est une espèce d’énigme, mais considérée d’un point de vue logique plutôt que magique ou spirituel. C’est un problème qu’on renonce à résoudre, au moins provisoirement, ou un mystère qu’on refuse d’adorer. — (André Comte-Sponville, Dictionnaire philosophique, Presses universitaires de France, 2001)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « énigme [e.nigm] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier