Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1830) [1] Du grec ancien ἐφηϐία (éphèbia) « adolescence » (sens 1 et 3), ou ἐφηβεῖον (éphèbeion) « salle des éphèbes » (sens 2)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
éphébie éphébies
\e.fe.bi\

éphébie \e.fe.bi\ féminin

  1. (Antiquité) Système de formation militaire, au passage vers l’âge adulte, propre à certaines cités de la Grèce antique.
    • Il s'engageait en outre à payer 150 autres talents si le roi lui donnait pouvoir d'établir un gymnase et une éphébie et de dresser la liste des Antiochéens de Jérusalem. — (Bible de Jérusalem, 2 M, 4-9)
    • Il avait donc vingt ans quand il degueula. C’est précisément l’âge où les jeunes Athéniens sortaient de l’éphébie pour entrer dans la vie civile. — (Ernest Leroux, Revue archéologique, page 355, 1863)
    • Les éphébies étaient dirigées par un cosmète et dix sophronistes.
  2. (Antiquité) Âge auquel on accomplissait cet apprentissage citoyen.
  3. Chez les anciens Grecs, salle du gymnase destinée à l'apprentissage de la gymnastique.
    • Il y avait des lieux particuliers, tels que l'éphébie, où les jeunes gens apprenaient les premiers éléments de la gymnastique... — (François Charles Hugues Laurent Pouqueville, Grèce, 1835)
  4. (Par plaisanterie) Adolescence.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier