Étymologie

modifier
(1765) Du latin pĭcĕa.

Attestations historiques

modifier
  • (1765) Il faut s’y prendre à tems pour cueillir les cônes du sapin proprement dit, ou sapin à feuille d’if, car ils ne tombent point en entier ; dès que leur maturité est parfaite, ce qui arrive de bonne heure en automne, les écailles & les graines qui forment le cône se détachent des filets qui les soutiennent, elles tombent & se dispersent de façon qu’il n’est guere possible de les retrouver : les cônes du sapin proprement dit, ont la pointe tournée en-haut, à la différence de ceux de l’épicea qui pendent en-bas. — (« SAPIN », dans Denis Diderot, Jean Le Rond d’AlembertL’Encyclopédie, 1751 → consulter cet ouvrage)

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
épicéa épicéas
\e.pi.se.a\
 
Un épicéa commun.
 
Un épicéa commun.
 
épicéa commun , Picea excelsa

épicéa \e.pi.se.a\ masculin

  1. (Botanique) Genre de conifères, grand arbre résineux souvent conique comme les sapins, à aiguilles persistantes disposées tout autour du rameau, et aux cônes pendants.
    • […] les landes à Bruyères déjà troublées dans leur évolution naturelle par des plantations de Bouleaux, le seront plus encore lorsque dans un avenir prochain l’administration forestière aura enrésiné par des plantations d’Épicéa le plateau tourbeux d’Écromagny […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 133)
    • À l’heure actuelle, l’étendue inculte boisable en épicéa étant fortement réduite, son extension est due à la conversion de peuplements feuillus en pessières et au boisement de terres agricoles. — (Recherches économiques de Louvain, volume 22, Université catholique de Louvain, Institut des sciences économiques, 1956, page 566)
    • Des stères à brûler, des fagots de rondins, des bourrées de coupilles, des tas d’ételles et des « carottes » d’épicéas s’y empilent. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Botanique) (Spécialement) Synonyme d’épicéa commun.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Hyperonymes

modifier


Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • épicéa sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier