Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de épiloguer, avec le suffixe -eur.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
épilogueur épilogueurs
\e.pi.lɔ.ɡœʁ\

épilogueur \e.pi.lɔ.ɡœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : épilogueuse)

  1. Celui qui épilogue sans cesse.
    • — On souffre à la poitrine, disait Rogron l’épilogueur, on a mal aux dents, à la tête, aux pieds, au ventre ; mais on n’a jamais vu avoir mal partout ! Qu’est-ce que c’est que cela partout ? Avoir mal partout, c’est n’avoir mal nune part. Sais-tu ce que tu fais ? tu parles pour ne rien dire. — (Honoré de Balzac, Pierrette, 1840)
    • Est-il davantage un conteur, un penseur, un épilogueur, un chroniqueur de lui-même ? — (Critique: revue générale des publications françaises et étrangères, volume 16, 1960)

Traductions

modifier

Références

modifier