FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin spinosus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin épineux
\e.pi.nø\
Féminin épineuse
\e.pi.nøz\
épineuses
\e.pi.nøz\

épineux \e.pi.nø\

  1. Qui a des épines, des piquants.
    • Les pâturages, enclavés dans les bois de tous côtés, sauf au levant, où des haies vives érigeaient leurs épaisses barrières épineuses, restaient d’un vert dru malgré la chaleur torride de cette fin d’été. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Figuré) Qui est plein de difficultés, d’embarras, de contrariétés, etc.
    • – La montée au temple de la Fortune qui se présente à vous est une des moins épineuses que j’aie vues. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • La question d’argent devient épineuse. Je ne peux plus vivre que pauvrement dans cette grande ville. — (Albert Camus, L'Envers et l'Endroit, Gallimard, 1958, page 82)
  3. Qui fait des difficultés sur tout, en parlant des personnes.
    • Il est désagréable d’avoir affaire à lui, il est trop épineux.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
épineux
\e.pi.nø\

épineux \e.pi.nø\ masculin

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • J’avais le souvenir d’avoir noté la veille, en dépit de l’obscurité, que des massifs d’épineux encadraient ma hutte et que, devant, une immense clairière s’enfonçait dans le secret de la nuit. — (Joseph Kessel, Le Lion, Gallimard, 1958)
    • Des plantes bulbeuses avaient eu le temps de s'installer, il y avait des lianes, des arbustes en grande quantité dont beaucoup d’épineux traduisaient le stade classique de la friche armée et puis des jeunes arbres qui poussait à la faveur de cette friche armée. — (Gilles Clément, Jardins en mouvement, friches urbaines et mécanismes de la vie dans le Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 1997 page 156)
    • La piste était cahoteuse, et des épineux raclaient contre les portières.— (René Rustenhart, Ils rêvaient d’Afrique, décembre 2005, page 91)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • épineux sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier