Voir aussi : épinglé

Français modifier

Étymologie modifier

En ancien français espingle ; selon Diez[1], du latin spinula (« petite épine ») (et non pas de son diminutif spinicula) avec un g intercalaire. Les dialectes français ont : éplingue en champenois, épieule en picard. Spinula est le diminutif de spina (« épine »).
Auguste Scheler[1], soulignant le caractère exceptionnel du g intercalaire, lui préfère une origine germanique : de Spange (« agrafe ») via un diminutif Spangel, Spengel et Spingel présent dans certains dialectes germaniques.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
épingle épingles
\e.pɛ̃gl\
 
Épingle de couture
 
Épingle de bureau

épingle \e.pɛ̃ɡl\ féminin

  1. Petite tige de métal (laiton, cuivre, fer, acier, etc.) terminée par une pointe à un bout et, de l’autre, par une tête → voir tête d’épingle.
    • Épingle blanche.
    • Attacher avec une épingle.
    • Il s’est enfoncé une épingle dans le doigt.
  2. (Familier) Chose de très petite valeur.
    • Cela ne vaut pas une épingle, je n’en donnerais pas une épingle.
    • Je m’en soucie comme d’une épingle.
    • Ces deux choses se ressemblent tellement que j’en donnerais le choix pour une épingle.
  3. (Par extension) Bijou en forme d’épingle, dont la tête, porte quelques pierreries ou quelque autre ornement, et qui sert aux hommes à fixer la cravate ou aux femmes à maintenir leur chapeau.
    • Épingle de diamant.
    • Épingle d’or.
    • Faire monter un camée, une médaille en épingle.
    • Jusqu’aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l’échancrure du col, jusqu’au feu d’un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Les cheveux bruns, assez jeune, bronzé comme Frank Alamo, auquel il ressemblait un peu, et vêtu d'un complet bleu marine à rayures, il portait même une épingle de cravate. — (Patrick Modiano, Une jeunesse, Gallimard, collection Folio, 1981, page 71)
  4. (Vieilli) Offense légère, mais souvent répétée, faite à une personne. On dit « pique » aujourd'hui.
    • Coups d’épingle, Piqûres d’épingle.
    • La tête toujours appuyée sur sa main gauche et le bras accoudé sur son pupitre, il passait les heures d’étude à regarder dans la cour le feuillage des arbres ou les nuages du ciel ; il semblait étudier ses leçons ; mais voyant sa plume immobile ou sa page restée blanche, le Régent lui criait : Vous ne faites rien, Lambert ! Ce : Vous ne faites rien, était un coup d’épingle qui blessait Louis au cœur. — (Honoré de Balzac, Louis Lambert, 1832)
    • Or, quand ici l’on s’est mis à dos la bonne compagnie, il faut accoutumer son amour-propre à recevoir dix coups d’épingle par jour, auquel cas la ressource la plus douce qui reste, c’est de se brûler la cervelle ou, si l’on n’en a pas le courage, d’aller se jeter à la Trappe. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • Elle se sauvait souvent pour pleurer toute seule, car ces questions lui entraient dans la peau comme des épingles. — (Guy de Maupassant, Histoire d’une fille de ferme, dans La maison Tellier, 1891, réédition Le Livre de Poche, page 100)
    • Ô ma victoire fragile de l’apparence, un rien, un regard, une réflexion, suffit à la démolir. Et elles s’y connaissent en coups d’épingles, Brigitte, les copines de la classe. Mais ce n’est pas à elles qu’il faut plaire. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 374)
  5. (Vieilli) Dons et gratifications que l’on ajoutait au prix d’un marché, d’un service rendu.
    • Il a fallu payer telle somme et tant pour les épingles.
    • — Va pour deux cent dix francs, dis-je, croyant tout fini.
      Et j’étendis la main pour prendre la longe, mais le paysan ne me la céda pas.
      — Et les épingles de la bourgeoise ? dit-il.
      Une nouvelle discussion s’engagea et finalement nous tombâmes d’accord sur vingt sous d’épingles. Il nous restait donc trois francs.
      De nouveau j’avançai la main, le paysan me la prit et me la serra fortement en ami.
      Justement parce que j’étais un ami, je n’oublierais pas le vin de la fille.
      Le vin de la fille nous coûta dix sous.
      — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • Et c’était à la suite d’une rencontre terrible entre eux, après l’âpre partage du butin, que l’idée profonde lui était venue de donner en mariage, comme épingles, Ève, sa fille cadette, au fils du baron, Henri. — (Émile Zola, Paris, 1897)
    • Une fois même il eut mandat de discuter avec le boucher certain compte qui n’était pas clair, et qu’il finit du reste par payer intégralement, après avoir joui pour ses épingles, en un bigorne de loucherbem assez diaphane, de quelques insinuations malveillantes. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1922)
  6. (Marine) Petit brin de fil d'acier qui déborde d'un câble et résulte de la rupture d'un des fils qui constitue le câble.
    • Pendant la manœuvre, il s'est déchiré la main sur une épingle.
  7. (Cuisine) Filet de glace qui se forme dans une crème glacée.
  8. (Technique) Goutte de plomb fondu qui fait saillie à l'intérieur d'un tuyau du même métal à la suite d'une soudure.
  9. (Menuiserie) Synonyme de trésillon.
    • Pour les autres planches tu peux soit les empiler en plot avec des épingles "petits tasseaux" à l'abri des intempéries - gel, pluie, neige - mais dans un endroit ventilé et tempéré,[...].— (forum sculpture du 02/09/2006 sur Sculpture. Site consulté le 20/01/2021)

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   épingle figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bijou.

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe épingler
Indicatif Présent j’épingle
il/elle/on épingle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’épingle
qu’il/elle/on épingle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
épingle

épingle \e.pɛ̃ɡl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de épingler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de épingler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de épingler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de épingler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de épingler.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • épingle sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier