Voir aussi : Épirote

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De Épire avec le suffixe -ote.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
épirote épirotes
\e.pi.ʁɔt\

épirote \e.pi.ʁɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Relatif à l’Épire, en Grèce, ou à ses habitants.
    • Un élément est sûr : en s’embarquant pour l’Épire, Pyrrhos laisse une garnison à Tarente et son fils Hélénos et si celui-ci est ensuite rappelé par son père, la garnison épirote dirigée par Milon protège Tarente jusqu’à la mort de Pyrrhos (272). — (Pierre Cabanes, « Les Interventions grecques en Grande Grèce et en Sicile aux IVe–IIIe siècles av. J.-C. », in Élizabeth Deniaux, éditrice, Le Canal d’Otrante et la Méditerranée antique et médiévale : Colloque organisé à l’Université de Paris X – Nanterre (2021 novembre 2000), Edipuglia srl, Bari-S. Spirito, 2005)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulare tantum
épirote
\e.pi.ʁɔt\

épirote \e.pi.ʁɔt\ masculin au singulier uniquement

  1. (Antiquité, Géographie) Dialecte grec parlé en Épire.
    • Kakosouli était le village principal de cette confédération [de clans montagnards] : « kako » signifie « mauvais » mais il prend le sens de « fort, solide, sérieux » en épirote. — (Chatzi Sechretis, L’Alipachade : Épopée épirote, Éditions Orizons, Paris, 2013)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier