éradication

Voir aussi : eradication

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin chrétien eradicatio (« destruction »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
éradication éradications
\e.ʁa.di.ka.sjɔ̃\

éradication \e.ʁa.di.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (Agriculture) Action de déraciner ou, par extension, de supprimer définitivement.
  2. (Par extension)
    • Et voilà qui est fait : nous nous en allons, mais personne ne prendra vraiment notre suite. Il ne s'agit plus de démission personnelle : nous disparaissons dans l'éradication générale des vieilles souches terriennes. Marcel lui-même n'y a pas échappé : il a, je viens de l'apprendre, dû vendre les métairies aux tenanciers qui ont fait jouer leur droit de préemption. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 279)
  3. (Par extension) (Médecine) Supprimer définitivement.
    • Éradication d’une tumeur.
    • Cinq ans plus tard la Huitième Assemblée Mondiale de la Santé décida la mise en œuvre d’un programme ayant comme but final l’éradication du paludisme dans le monde entier. — (Cahiers O.R.S.T.O.M.: Série entomologie médicale et parasitologie, numéros 17 à 18, 1979)
  4. S’applique également aujourd’hui aux langues et aux cultures, plus particulièrement lorsqu’elles appartiennent à des minorités. On parle alors d’éradication linguistique ou culturelle.
    • Le compromis est déjà dans la loi 21, un strict minimum. Ses adversaires ne veulent aucun compromis : ils veulent son éradication. — (Joseph Facal, « Vous n’êtes pas tannés qu’on nous prenne pour des cons? », Le journal de Montréal, 12 novembre 2020)
  5. Lors des conflits ethniques, l’éradication est synonyme d’extermination ou d’épuration ethnique.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier