érection

Voir aussi : erection

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin erectio (« action d’élever, de dresser, érection »), dérivé du verbe erigere (« mettre droit, ériger »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
érection érections
\e.ʁɛk.sjɔ̃\
 
L’érection de l’obélisque de Rome. (1)
 
Un schéma d’un pénis en érection. (3)

érection \e.ʁɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’ériger un monument.
  2. (Figuré) Action d’ériger une institution ou un établissement.
    • Mais, pour que ne périsse pas la mémoire à tant de titres recommandable des trois sièges archiépiscopaux, savoir, Arles, Narbonne et Vienne en Dauphiné, dont l’érection n’a pas lieu, nous ordonnons d’ajouter leurs noms titulaires à d’autres sièges archiépiscopaux, […]. — (Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d’État, 1828, vol.24, p.162)
    • Quelque temps après la création de l’église de Verrières, nous constatons l’érection d’une église à Saint-Loup-aux-Bois, aujourd’hui Saint-Loup-Terrier. — (Le protestantisme dans le Rethelois & dans l'Argonne jusqu’à la Révocation de l’Édit de Nantes, dans Revue d'Ardenne & d'Argonne : scientifique, historique, littéraire et artistique, Sedan : Société d'études ardennaises « La Bruyère », 1904, vol.11, p.14)
  3. (Physiologie) Action par laquelle certaines parties molles du corps se gonflent, se durcissent et se redressent, en particulier le pénis.
    • Mais ça c’est du Cialis©, on en prescrit aux mecs qui ont du mal à bander. Moi perso’, je n’ai pas de souci de ce côté. Mais si je prends deux cachetons, une double dose, je peux rester en érection plus de trois heures, voire quatre sans aucun problème. — (Stanislas Petrosky, Je m’appelle requiem et je t’…, Éditions Lajouanie, vol. 1, chap. 27)
    • Par comparaison, mes seins à moi ont un mamelon arrondi, distinct et bombé sur l'aréole. Un chatouillement du doigt produit aussi l'érection, et en moins de cinq secondes les mamelons se soulèvent et pointent comme de petits effrontés. Le volume augmente de moitié au moins, et le mamelon est alors comme un gros pois. — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 21 sept. 1941, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, pages 216-217)

HyponymesModifier

Gonflement, redressement, et durcissement de certaines parties molles du corps

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • érection sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier