étagère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) En 1488 apparait le mot estagiere sous le sens « tablette de bois, tenant au mur » (Comptes du roi René, éditions Arnaud d’Agnel, tome 2, page 284), emprunté à l’ancien occitan estagiera (estatgièra en languedocien moderne).
(d’après le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales - www.cnrtl.fr)
Sens 3 : (années 1950) Abréviation de la locution métaphorique « étagères à mégots ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
étagère étagères
\e.ta.ʒɛʁ\
 
Livres sur des étagères. (1)

étagère \e.ta.ʒɛʁ\ féminin

  1. Planche fixée horizontalement et destinée au rangement.
  2. (Mobilier) Meuble constitué de planches superposées.
    • Elle faisait face à l’étagère où étaient regroupés mes vinyles. — (livier Martinelli, Une Légende, E-fractions éditions, 2014, chapitre 5)
    • J’ai laissé mes yeux traîner sur les étagères. Crèmes de jour, de nuit, masques hydratants, purifiants, gommages, sérums antifatigue. — (Tatiana de Rosnay, Moka, 2006, partie IV)
  3. (Figuré) (Argot) Oreille
    • C’est pas parce qu’un vieux moisi vient nous baver dans les étagères que ça vaut forcément que’que chose. — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode Le Passage Secret)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • étagère sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier