Étymologie

modifier
(1777)[1] Déverbal d’étourdir. Référence nécessaire

Nom commun

modifier

étours \e.tuʁ\ masculin au pluriel uniquement

  1. (Suisse) Étourdissements, vertiges.
    • Aux barres parallèles cela n'allait pas trop mal et après un balancement assez correct, je faisais une sortie avec flexion réussie. Mais je n'aimais pas beaucoup me balancer aux boucles dans une trajectoire impressionnante, cela me donnait les étours. — (Ernest de Montmollin, Souvenirs scolaires, De l'allemand à la gymnastique et aux sciences naturelles ; Éditions des Cassardes, Neuchâtel [Suisse], 1958, page 69.)

Variantes orthographiques

modifier

Références

modifier

Sources

modifier
  1. André Thibault, Pierre Knecht, Dictionnaire suisse romand, éditions Zoé, Genève, 1997 (1re édition), 2004 (2e édition)

Bibliographie

modifier
  • André Thibault, Pierre Knecht, Dictionnaire suisse romand, éditions Zoé, Genève, 1997 (1re édition), 2004 (2e édition)


Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes