FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français estrain (« paille »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
étrain étrains
\e.tʁɛ̃\

étrain \e.tʁɛ̃\ masculin

  1. (Régionalisme) (Archaïsme) Paille, chaume.
    • Les religieux soutenaient que les possesseurs de ce manoir étaient tenus de loger leur trésorier, le bailli de leur abbaye, et leurs serviteurs, « et leur préparer étables et écuries pour les recevoir et fournir le dict logis, de lits bons et suffisants, étrain pour les dits lits, étrain pour litière aux chevaux, et étrain pour jonches, suffisamment doublées [...]. — (Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, volume 21, 1855)
    • Les campagnardes des environs de Lille travaillent aux champs et viennent au marché vendre leurs légumes coiffées d’un capiau d’étrain. — (Louis Vermesse, Dictionnaire du patois de la Flandre française ou wallonne, 1867)

Apparentés étymologiquesModifier

AnagrammesModifier