Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Éveux, Eveux

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin aquosus (qui a donné également aqueux), par analogie avec l’évolution phonétique de aqua, qui a pris les formes *eawe, *ewe, et qu’on trouve au pluriel dans la Chanson de Roland sous la forme ewes.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin éveux
\e.vø\
Féminin éveuse
\e.vøz\
éveuses
\e.vøz\

éveux \e.vø\ masculin

  1. Plein d’eau, humide.
    • – […] On ferait mieux de leur donner des terres, aussi vrai que ce pays de friches, éveux et ramiers, ferait un riche courtil* et de gras labours ! — (Henri Béraud, Le Bois du templier pendu, Les Éditions de France, Paris, 1926)
    • Elle reprend sa nièce et nous regagnons la rive par l’isthme de terre éveuse qui la raccorde, en période d’eau maigre, à l’îlet de la hutte. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 309.)
    • Marais somnolents         Marécages verts     Tourbières éveuses  / Eaux latentes — (Raymond Queneau, Morale élémentaire, Gallimard, Paris, 1968)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier