être en train de

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir être et train, dans le sens de « mouvement ».

Locution verbale Modifier

être en train de \ɛ.tʁ‿ɑ̃ tʁɛ̃ də\ (se conjugue → voir la conjugaison de être)

  1. (Familier) Locution verbale qui indique le déroulement de l’action. — Note : Il est suivi du verbe qui indique l’action, à l’infinitif.
    • L’introduction de l’antipatriotisme dans le mouvement ouvrier est d’autant plus remarquable qu’elle s’est produite au moment où le gouvernement était en train de faire passer dans la pratique les théories solidaristes. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VI, La Moralité de la violence, 1908, p. 265)
    • […] et qu’il était merveilleux son médecin, et qu’il avait déjà fait des miracles dans les constipations en ville et ailleurs, et qu’entre autres, il était en train de la guérir elle, d’une rétention de caca dont elle souffrait depuis plus de dix ans. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Étant allé visiter l’appartement en question, l’élu était tombé nez à nez avec celle qu’il croyait être en train de rempoter sagement des géraniums dans leur maison de Lannion. — (Robert Solé, Mazag, 2000)
    • — Andy, ça n'est pas très cool de se planquer comme ça derrière les gens quand ils sont en train de couler un bronze. — (Stephen King, La Tour Sombre, tome 5 : Les Loups de la Calla, traduit de l'américain par Marie de Prémonville, Paris : le Grand livre du mois, 2005, chap. 6, §. 2)
    • La guerre est perdue et finie: « On était en train de refiler le bébé aux Américains ». — (Arnaud Vaulerin, Coutard l’Asiate, dans Libération (journal), vendredi 5 novembre 2010, p. 37)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

→ voir en train de

PrononciationModifier