Voir aussi : stet, štěť

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave ščȇtь[1] qui donne le polonais szczeć, szczecina, le bulgare четина, četina (« soie de porc, poil de barbe, de brosse »), le russe щетина, ščetína (« poil de barbe »).
Le mot štětina (« poil dru, soie ») est un ancien singulatif[1] → voir vojín pour des explications détaillées.
Le sens de « gravier », est proprement celui de « couverture drue du sol ».

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif štět štěty
Vocatif štěte štěty
Accusatif štět štěty
Génitif štětu štětů
Locatif štětu štětech
Datif štětu štětům
Instrumental štětem štěty

štět \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Gravier.
    • v zalesněném prostředí vypadá pěkně chodníček vysypaný drcenou kůrou, kterou je ovšem třeba podložit štětem, aby za deště nebyl příliš mokrý a blátivý.
      En milieu boisé, un chemin couvert d’écorce est joli, mais il faut lui assurer une sous-couche de gravier pour qu’en cas de pluie, il ne soit pas mouillé et boueux.
  2. (Botanique) Sporophyte, pédicule des mousses.
    • U mechů vznikají výtrusy v tobolkách na konci tenkého štětu.

Apparentés étymologiquesModifier

Voir aussiModifier

  • štět sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

RéférencesModifier

  1. a et b Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001