Grec ancienModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *dy-ēu- (« dieu »)[1], lui-même issu de *dei- (« briller »), qui donne aussi δῖος, dîos (« divin »), δῆλος, dêlos (« visible »), le sanskrit द्याउः, dyāuḥ (« ciel lumineux »), et le latin diēs (« jour »).

Nom propre Modifier

Cas Singulier
Nominatif Ζεύς
Vocatif   Ζεῦ
Accusatif τὸν Δία
Génitif τοῦ Διός
Datif τῷ Διί
 
Ζεύς

Ζεύς, Zeús masculin

  1. (Divinité) Zeus.
    • Παῦε λέγων, μὰ τὸν Δία
      Cesse de parler, par Zeus !
    • – Ἐκεῖνο δ’, ἔφη ὁ Ἀντισθένης, λέληθέ σέ,
      ὄτι καὶ οἱ ῤαψῳδοί πάντες ἐπίσταναται
      ταῦτα τὰ ἔπη;
      – Πῶς γὰρ οὔ;
      – Οἶσθά τι οὖν ἔθνος, ἔφη, ἠλιθιώτερον ῤαψῳδῶν;
      – Οὐ μὰ τὸν Δί’, ἔφη ὁ Νικήρατος.
      — (Xénophon, Le Banquet)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Θύγατερ Διὸς αἰγιόχοιο
      Fille de Zeus porte-égide (épithète d’Athéna).

VariantesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

PrononciationModifier

  • \zděu̯s\ (Attique (Ve siècle av. J.-C.))
  • \zeʍs\ (Koinè, Égypte (Ier siècle))
  • \zeɸs\ (Koinè (IVe siècle))
  • \zefs\ (Byzance (Xe siècle))
  • \zefs\ (Constantinople (XVe siècle))

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage