Étymologie

modifier
Apparenté[1] à ὀπός, opós (« suc, jus »), au latin sanguis, de l’indo-européen commun *su̯ekʷo-s (« sang, suc »).
Pour le grec, c’est proprement le dérivé en -μα, -ma d’un verbe *sai- (« verser, couler ») qui ne s’est pas conservé, apparenté à αἰονάω, aionáō (« mouiller »), au tchèque sunout (« glisser »), au latin supo (« jeter, lancer »).

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif τὸ αἷμα τὰ αἵματα τὼ αἵματε
Vocatif αἷμα αἵματα αἵματε
Accusatif τὸ αἷμα τὰ αἵματα τὼ αἵματε
Génitif τοῦ αἵματος τῶν αἱμάτων τοῖν αἱμάτοιν
Datif τῷ αἵματι τοῖς αἵμασι(ν) τοῖν αἱμάτοιν

αἷμα, haîma *\hâi̯.ma\ neutre

  1. (Anatomie) Sang, liquide sanguin.
    1. Menstrues.
    2. Flot de sang.
  2. Sang versé, meurtre.
    • ἐφ᾽ αἵματι φεύγειν, s’exiler pour éviter un procès pour meurtre (littéralement : « fuir le sang »).
  3. (Sens figuré) Lien de sang, parenté.
    • μητρὸς τῆς ἐμῆς ἐν αἵματι, lié à elle par le sang.
    • τῶν ἀνδρῶν οἳ σῆς ἐξ αἵματός εἰσι γενέθλης — (Iliade, 19, 111)
      l’homme de ton sang et de ta race — (traduction)
    1. (Par extension) Force vitale, courage.
      • οὐκ ἔχων αἷμα, pâle, sans vigueur.
  4. (Par analogie) Liquide rouge.
    1. Jus de raisin, vin.
    2. Jus de mûres.
    3. Pourpre des coquillages.

Dérivés

modifier

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier
  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage