δαίμων

Grec ancienModifier

ÉtymologieModifier

De δαίομαι, daíomai (« partager », « donner »)[1]. Sur le même radical et, peu ou prou les mêmes suffixes, le latin a fait damnum[2].

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif δαίμων οἱ δαίμονες τὼ δαίμονε
Vocatif δαῖμον δαίμονες δαίμονε
Accusatif τὸν δαίμονα τοὺς δαίμονας τὼ δαίμονε
Génitif τοῦ δαίμονος τῶν δαιμόνων τοῖν δαιμόνοιν
Datif τῷ δαίμονι τοῖς δαίμοσι(ν) τοῖν δαιμόνοιν

δαίμων, daímôn \ˈda͜i.mɔːn\ masculin

  1. Dieu, déesse, divinité, puissance divine.
    • πρὸς δαίμονα, contre la puissance divine.
    • Ὅταν ὁ δαίμων ἀνδρὶ πορσύνῃ κακὰ, τὸν νοῦν ἔϐλαψε πρῶτον.
      Lorsque la divinité cause des maux à un homme, elle égare tout d’abord son esprit.
    1. Génie personnel.
    2. Génie, esprit bienfaisant ou malfaisant.
  2. Âme d’un mort, esprit que l’on peut évoquer, mânes des ancêtres.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  1. Henry George Liddell, Robert ScottAn Intermediate Greek-English Lexicon, 1889 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage