أَخْلَفَ

ArabeModifier

ÉtymologieModifier

Application du schème أَزْرَزَ (« (iv) faire en sorte que quelqu’un soit / ait fait X ») à la racine خ ل ف (« rester, arrière, arriéré »).

Verbe Modifier

Conjugaison du verbe أَخْلَفَ

أَخْلَفَ (aXlafa) /ʔax.la.fa/ écriture abrégée: اخلف

  1. Remplacer :
    1. Rendre à quelqu'un ce qu'il a perdu, ou lui remplacer la chose perdue par une autre, dédommager d'une perte, avec عَلَى (3alé) de la personne.
    2. Rapiécer un vêtement, avec accusatif.
    3. Remplacer une chose (vieille) par une autre (neuve); restaurer.
    4. Prendre, recevoir une chose à la place de celle qu'on a perdue; avoir de nouvelles plumes après celles qui sont tombées (se dit d'un oiseau qui a mué).
    5. Pousser, avoir de nouvelles pousses (se dit des plantes).
  2. Se gâter :
    1. Sentir mauvais, rendre une mauvaise haleine (se dit de la bouche de celui qui est à jeun).
    2. Se gâter, être gâté (se dit du lait, etc.)
    3. Être gâté, corrompu, rempli de vices (se dit d'un homme).
    4. Affaiblir quelqu'un (se dit d'une médecine), avec accusatif de la personne.
  3. Tromper :
    1. Manquer à sa parole, ne la tenir pas, avec accusatif de la chose.
    2. Ne pas tenir parole à quelqu'un, avec double accusatif.
    3. Trouver les promesses de quelqu'un fausses, avec accusatif de la chose.
    4. Tromper l'attente.
  4. Repousser quelqu'un derrière soi, de manière qu'il aille à la suite, avec accusatif de la personne.
  5. Approcher de la puberté (se dit d'un jeune homme).
  6. Puiser de l'eau pour quelqu'un, avec لِ (li) de la personne.
  7. Faire saillir une chamelle pour la seconde fois, quand elle n'a pas retenu dès la première fois.