ArabeModifier

ÉtymologieModifier

Proto-Semitique : *gam(a)l-, chameau. Comparer l'hébreux גָּמָל, qui a donné guimel.
Le chameau étant comestible, la racine donne quelques termes tournant autour de la graisse fondue. La viande de chameau est toutefois relativement maigre et très pauvre en cholestérol en raison de la centralisation de la graisse dans la bosse.
Le lien avec la notion de beauté (جَمُلَ (jamula) (« être beau »)) n'est pas clair (gamālu, gamāl - complimenter, récompenser) et vient peut-être de la qualité savoureuse de cette graisse (?).
De même, le lien avec la notion de rassemblement / totalité n'est pas clair, et fait peut-être allusion au caractère grégaire (?).
Le terme a donné en français chameau (et ses dérivés), à travers le grec ancien κάμηλος, kámêlos.

Radical Modifier

ج م ل
  1. totalité, beauté ; chameau

Dérivés de ج م لModifier

RéférencesModifier