Arabe modifier

Lettre modifier

 

ط (T) /tˁ/ ; isolée ط, initiale طلل, médiane لطل, finale للط

  1. Seizième lettre de l'alphabet arabe : طَاءٌ (Tâ'ũ) ; précédée de ض (D), suivie de ظ (Z).
  2. Valeur numérique = 9 ; précédée de ح (H), suivie de ي (y).
  3. (Islam) Abréviation de مُطْلَقٌ (muTlaqũ), « absolu », employée dans le Coran pour indiquer que la pause est adoptée par tous les lecteurs sans exception, et absolument nécessaire.

Transcriptions dans diverses écritures modifier

Prononciation modifier

Le ط (T) est le correspondant empathique du ت (t) (occlusive sourde alvéolaire).
Les consonnes emphatiques (ظ (Z), ط (T), ض (D), ص (S)) sont prononcée avec un recul du dos de la langue vers le pharynx (comme pour prononcer un « o » au lieu d'un « i »), ce qui augmente le volume de la cavité buccale, et donne un son plus « mat » que pour la non-emphatique correspondante. La différence est surtout perceptible dans la qualité des voyelles environnantes, qui sont articulées de manière plus « creuses », ce qui fait que le fatha sonne comme un a, et non pas comme un e, le kesra comme un é, et non pas comme un i, et le dhamma comme un o, et non pas comme un ou.
  • (Région à préciser) : écouter « initiale : طَابَق [Tâbaq] »
  • (Région à préciser) : écouter « médiane : خَطَر [XaTar] »
  • (Région à préciser) : écouter « médiane double et finale : خَطَّطَ [XaTTaTa] »
  • (Région à préciser) : écouter « finale : بَسِيط [basîT] »
  • Batna (Algérie) : écouter « ط [Prononciation ?] »

Voir aussi modifier