Étymologie

modifier
(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
  • Le centre de gravité sémantique est le roseau قَصَبٌ (qaSabũ) (« roseau, tuyau ») et plus généralement le tube creux, le canal, l'os à moelle,...
Le roseau évoque naturellement la flûte et قِصَابَةٌ (qiSâb@ũ) (« art de jouer de la flûte »). C'est probablement de là que vient le sens de قَصَّابَةٌ (qaS²âb@ũ) (« calomniateur »), celui dont le discours est du pipeau, et les sens tournant autour de l'idée de faire un affront.
Le tube creux en anatomie est celui de la trachée, et de là, la profession est celle du boucher قَصَّابٌ (qaS²âbũ) (« boucher »), celui qui égorge dans sa قَصَابَةٌ (qaSâb@ũ) (« boucherie ») avant même de dépecer قَصَبَ (qaSaba) (« dépecer »). C'est également celui de قُصْبٌ (quSbũ) (ici, « boyau »). La trachée qui se noue donne un animal قَصِيبٌ (qaSîbũ) (« qui ne veut plus boire »).
Le tube creux, par analogie, est celui du pelage frisé des moutons que l'on récupère قَصُوبٌ (qaSûbũ) (« tondu »), et plus généralement des cheveux bouclés قُصَّابَةٌ (quS²âb@ũ) (« boucle de cheveux »).
Plus généralement, le creux évoque le centre, avec les nombreux sens de قَصَبَةٌ (qaSab@ũ) (ici, « corps de l'outre, centre »).

Radical

modifier
ق ص ب
  1. roseau, tube

Dérivés de ق ص ب

modifier

Références

modifier