Voir aussi : ἰόν, ιόν, -ιον, -ίον, ίον

Grec ancienModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté au latin viola (« violette »). Étant donné le sens de « virulent, fort[1] » qui est dans ἰοειδής, un lien sémantique avec ἴς, ís (« force »), au latin vis (« force »), violo (« faire preuve de force, violenter ») est possible, avec une dérivation sémantique depuis « fort » vers « plante qui sent fort, très odorante, violette » et « couleur forte, soutenue, sombre » qui est dans la plupart des dérivés. Chez Homère, ἰοειδής qualifie la mer d’un bleu sombre, soutenu.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif τὸ ον τὰ α τὼ ω
Vocatif ον α ω
Accusatif τὸ ον τὰ α τὼ ω
Génitif τοῦ ου τῶν ων τοῖν οιν
Datif τῷ τοῖς οις τοῖν οιν

ἴον, íon \Prononciation ?\ neutre

  1. (Botanique) Violette, fleur odorante d’un bleu foncé.
    • λειμῶνες ἴου ἠδὲ σελίνου θήλεον — (Odyssée)
      les champs étaient parsemés de violette et de persil.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  1. Henry Liddell et Robert ScottA Greek-English lexicon, American Book Company, 1901 → consulter cet ouvrage