Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Z, z, Ž, ž, z’, z-, -z, Ƶ, , , , , , 𝐙, 𝐳, 𝑍, 𝑧, 𝒁, 𝒛, 𝒵, 𝓏, 𝓩, 𝔃, , 𝔷, 𝖅, 𝖟, , 𝕫, 𝖹, 𝗓, 𝗭, 𝘇, 𝘡, 𝘻, 𝙕, 𝙯, ʒ

Sommaire

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif possessif Modifier

’z \z\ (\s\ devant une consonne sourde)

  1. Ton, ta, tes, utilisé après la préposition da (« à »).
    • Asantet em boa da’z kinnig evit meur a abeg, a roin ar re bennañ amañ da heul : [...] — (Yann Gerven, Reflexionoù profitapl, in Ya!, niv. 415, 24 Mae 2013, p. 10)
      J’avais accepté ta proposition pour plusieurs raisons, dont je vais maintenant donner les principales :[...]

NotesModifier

  • Mutation par durcissement après ’z.
  • On écrivait d’az au lieu de da’z auparavant.

SynonymesModifier

ComposésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Adjectifs possessifs en breton
Possédé
après da
Possesseur Singulier 1re personne ma ’m
2e personne da ’z
3e personne
masculin
e
3e personne
féminin
he, hecʼh
Pluriel 1re personne hor, hon, hol
2e personne ho*, hocʼh*
3e personne o

* Aussi utilisé au singulier et pluriel de politesse.

Pronom personnel Modifier

’z \z\ (\s\ devant une consonne sourde)

  1. Te (complément d’objet direct placé avant le verbe.)
    • Hast am boa da’z kwelet.
      J’avais hâte de te voir.
    • Peredur, ne’z saludan ket, pa n’out ket dellezek a se. — (Ar Mabinogion, traduit par Abeozen, Mouladurioù Hor Yezh, 1991, p. 244)
      Peredur, je ne te salue pas, puisque tu n’en n’es pas digne.
    • « Kaset em eus va mamm d’ar bez, » a respontas, « ha tremenet on a-dreuz ar glac'har brasañ abaoe ar wech diwezhañ ma’z kwelis. » — (Dik Trevan, Ar barzh louet, traduit par Abeozen, in Al Liamm, niv. 9, Gouere-Eost 1948, p. 29)
      « J’ai enterré ma mère, » répondit-il, « et j’ai traversé un immense chagrin depuis la dernière fois que je t’ai vu. »

NotesModifier

  • Mutation par durcissement après ’z.
  • On écrivait d’az au lieu de da’z auparavant.

SynonymesModifier

ComposésModifier

Forme de particule Modifier

’z \z\

  1. Élision de la particule verbale ez après les conjonctions ma et pa, et devant les formes des verbes bezañ et mont commençant par une voyelle.
    • Pa’z an war an douar beo am-bez poan e pennou ma daoulin. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé Deuxième Partie, 1970, page 40.)
      Quand je vais sur la terre fraichement labourée, j’ai mal aux genoux.
    • N’oa ket da zale ha mall oa stourm outo, rak ar brud a oa e lazhent hag e tevent dre ma’z aent. — (Troude ha Milin, Labous ar Wirionez ha marvailhoù all, Skridoù Breizh, 1950, p. 14)
      Il ne fallait pas tarder et il était urgent de les combattre, car le bruit courait qu’ils tuaient et brûlaient à mesure qu’ils avançaient.

Flamand occidentalModifier

Forme de verbe Modifier

’s \Prononciation ?\

  1. Abréviation de la troisième personne du singulier du verbe zyn.

RéférencesModifier

  • Elien Lefevere, Tussentaal in de Vlaamse media, Université de Gand, 2011, 169 p., p. 66