Ouvrir le menu principal

CaractèreModifier

ÉtymologieModifier

Inspirée du η grec, cette lettre fut inventée par l’empereur Claude afin de noter le son intermédiaire entre [i] et [u][1], ou vraisemblablement [y] dans les mots grecs qu'ils ont empruntés[2]. L’usage effectif de cette lettre est controversé[3] bien que documenté par Suétone[4] et Tacite[5].

LatinModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule

  1. Demi-êta ou sonus medius en latin : lettre archaïque (minuscule) de l’alphabet latin[6]. Unicode : U+2C75.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Voir aussiModifier

  • sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Barbara Levick, Claude, Infolio, collection Memoria, traduit par Isabelle Cogitore, 2002 (1e en 1990), page 32.
  2. Clément Chillet, « Les trois lettres claudiennes », Dossiers d’archéologie, n°390, novembre/décembre 2018, page 26
  3. Revilo P. Oliver, « The Claudian Letter Ⱶ », American Journal of Archaeology, Vol. 53, n° 3 (Juil. - Sep., 1949), pages 249-257.
  4. Suétone, « Claude », De vita Caesarum libri VIII (Vie des douze Césars), entre 119 et 122, paragraphe 41.
  5. Tacite, Annales, livre XI, 13-14.
  6. Michael Everson, Proposal to add Claudian Latin letters to the UCS, 12 aout 2005
  • Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC BY-SA 3.0 : .
  • Unicode, Inc., Latin Extended-C, The Unicode Standard, version 12.1, 2019